Ni

14 novembre 2019

La conjonction de coordination ni est la forme négative de et, et ne se trouve jamais dans une phrase affirmative. Elle sert à joindre des adjectifs, des noms, des pronoms, des verbes et des propositions.

Exemples :

Ils sont allés au marché samedi et dimanche.

Ils ne sont pas allés au marché samedi ni dimanche.

C’est également ni que l’on utilise pour indiquer une alternative dans une phrase négative et non la conjonction ou. Ainsi, ou ne se trouve jamais dans une phrase négative.

Exemples :

Depuis les vacances, elles ne se sont pas parlé ni écrit (et non : elles ne se sont pas parlé ou écrit).

Vous n’aimerez pas ce roman ni aucun autre de cet auteur (et non : ce roman ou aucun autre…).

Toutefois, la conjonction de coordination et peut être utilisée dans une phrase négative, mais elle ajoute une nuance de sens. Ainsi, elle permet de lier deux composants négatifs en mettant l’accent sur ce qui les unit et non sur ce qui les sépare.

Exemples :

Elle ne danse pas et ne chante pas (ou : elle ne danse pas ni ne chante).

Ces jeunes ne réussissent pas en chimie et en français (ou : ces jeunes ne réussissent pas en chimie ni en français).

Saviez-vous que…?

En bout de ligne est une expression jugée impropre, calquée probablement sur at the end of the line. Il en est de même de : en bout de piste, en bout de course et en bout de route, qui sont aussi déconseillées. On suggère de remplacer tous ces termes par des formules telles que au bout du compte, en fin de compte, finalement, tout compte fait, tout bien considéré, somme toute, ou en définitive.